«

»

يوليو 08

AMPHÉTAMINE

Produit stimulant la vigilance, jadis administré en thérapeutique, et de nos jours souvent utilisé dans un cadre toxicomaniaque ou comme agent de dopage.

Venues s’inscrire, après la Seconde Guerre mondiale, dans le paysage d’une société faisant allégeance à la productivité, les amphétamines constituent l’un des (mauvais) outils de la performance*.

(On dit aussi psychamine.) L’amphétamine est le chef de file d’une famille de substances chimiquement et pharmacologiquement proches les unes des autres, désignées d’une façon générique comme « amphétamines » ou, populairement, comme speed (« vitesse » en anglais).

Les effets de ces drogues sont voisins de ceux induits par l’usage de cocaïne* ou de son dérivé, le crack* : stimulants et anorexigènes.

Facilement synthétisable en laboratoires clandestins (methlabs), l’amphétamine est proposée aux amateurs sous la dénomination de ice ou de glass (respectivement « glace » et « verre » en américain, par référence à l’aspect transparent blanc de ses cristaux) pour la forme basique, aisément vaporisable, et de crank ou de crystal pour la forme salifiée.

Sous cette dernière forme, la drogue est prisée ou injectée – l’utilisation étant douloureuse pour la muqueuse nasale ou les veines.

Sous sa forme basique, elle est absorbée par inhalation, exactement comme le crack, dans une pipe ou dans une cigarette.

L’association de cocaïne et d’amphétamines est d’ailleurs répandue.

 

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

يمكنك استخدام هذه HTML الدلالات والميزات: